Historique

Au cœur de la célèbre « Côte des Blancs » (majoritairement plantée en raisins blancs de chardonnay), le village de Grauves a une très ancienne histoire viticole.

Michel MATHIEU a été baigné dans le milieu viti-vinicole, Odil MATHIEU, son père, ayant fait carrière au sein d’une grosse maison de champagne en tant que responsable d’un vignoble.

Son grand-père et arrière grand-père Fulgence (1842) étaient déjà vignerons de ce terroir.

Après leur mariage, Françoise PRINCET et Michel MATHIEU vont continuer à étendre le vignoble. Au départ, 1,30 hectare environ est exploité sur quelques parcelles … Mais Monsieur MATHIEU, d’esprit indépendant, a toujours voulu s’établir et bâtir sa propre exploitation, pour élaborer son champagne.

Michel se consacre au vignoble et à l'élaboration des vins, tandis que Françoise se dirige vers la commercialisation. C'est ainsi qu'elle fait appel à tous ses amis et connaissances pour l'aider à vendre ses bouteilles.

La marque « Michel MATHIEU » est lancée après celle d’Odil MATHIEU, elle sera bientôt remplacée par « MATHIEU-PRINCET » (avec le nom de jeune fille de Madame), les MATHIEU étant nombreux. 40 ans seront nécessaires pour constituer le vignoble ! Au-delà de Grauves, des vignes sont acquises dès la fin des années 60 à Bisseuil (1er cru), puis à Verneuil dans la vallée de la Marne, à Bligny et Bertignolles dans la côte des Bars, l’ensemble étant planté en cépages chardonnay et pinot noir.

La construction des caves actuelles remonte aux années 1980, et va s’étendre sur 3 ans. Il faut moderniser la production des bouteilles dont le nombre augmente progressivement et agrandir l’espace disponible pour la vinification, tout en préservant le savoir faire champenois.

Mathieu-Princet va ensuite croître petit à petit, connaissant des épisodes difficiles (incendie, crise commerciale des années 1992-1993) mais aussi de grands moments (création de la société Mathieu-Princet en 1992, fêtes de la fin du millénaire, …). 

A l’heure actuelle ce sont 9 hectares de vignes qui sont en rapport pour une production moyenne de 80.000 bouteilles.